Juillet dans le Parc National des Ecrins


 

Dans le Parc National des Ecrins…

Valbonnais et Valgaudemar sont deux des grandes vallées situées aux nord-est de ce parc. Deux « pays » en fait, à l’écart des grands axes de circulation, mais dans lesquels on ne se retrouve pas par hasard. Car il y a là de quoi ravir les contemplateurs d’une montagne aux paysages contrastés : belles échancrures s’élevant depuis des terres agricoles, torrents impétueux cascadant dans les forêts, pentes abruptes se hissant vers des sommets escarpés. Dans ces vallées du Parc National des Ecrins, l’hiver est froid et rude, le soleil y est bas.

L’été revenu…

…la vie enfouie sous la neige renaît, et s’épanouit à profusion dans les prés de fauche, les saulaies du bord des torrents, les alpages à troupeaux, les éboulis plus austères. C’est là où la vie montre ses couleurs en mouvement que j’ai posé mon sac photo.

Cette série résulte ainsi de plusieurs séjours dans ces deux « vallées » du Parc National des Ecrins.

À côté des grands paysages tumultueux des Alpes, ce portfolio intègre des prises de vue rapprochées de la flore et de la petite faune volante.

Car au mois de Juillet, ces régions d’altitude sont le lieu d’une intense activité – comme pour rattraper ce temps suspendu d’un rude hiver – au milieu d’un vaste monde tout en échancrures, et animé d’une diversité exceptionnelle.

Les photographies représentent dans l’ordre :

  • Le Pic des Aupillous
  • L’Ancolie des Alpes (Aquilegia alpina)
  • L’Ascalaphe souffré (Libelloides coccajus)
  • Le Grand Apollon (Parnassius apollo)
  • L’Arnica (Arnica sp.)
  • La Benoîte des montagnes (Geum montanum)
  • L’Hespérie du dactyle (Thymelicus lineola)
  • Le Taon des boeufs (Tabanus bovinus)
  • Le lac du Lauzon
  • La Mélitée des centaurées (Melitaea phoebe)
  • La Métrocampe verte, Bilieuse (Hylaea fasciara)
  • Valsenestre
  • Le Nacré (Boloria sp.)
  • Le Poliste gaulois (Polistes gallicus)
  • les Petits Argus (Plebejus argus)
  • les Zygènes (Zygaena sp.)

 

Cette série a été présentée dans les lieux d’exposition suivants :

  • Festival Photo Nature de Gurcy-Le-Châtel (Seine-et-Marne – 2018)
  • Eco-Festival du cinéma, Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne – 2019)
  • Médiathèque du Technocentre RENAULT (Yvelines – 2019)

 

Format des tirages :

  • dimension : 45 x 30 cm
  • support : Dibond 2 mm
  • papier : Baryta Hahnemuhle 315g
  • fixation : attaché adhesive acier cranté 70×70 mm et barre de support horizontale